Solidarité Kosovo accompagne l’engagement solidaire d’étudiants français au profit des enclaves serbes

Solidarité Kosovo accompagne l’engagement solidaire d’étudiants français au profit des enclaves serbes
Lundi 25/02/2013 :: Communiqué

Tôt ce matin, quatre étudiants originaires de la région lyonnaise ont été accueillis au sein du bureau humanitaire de Solidarité Kosovo à Gračanica. Après avoir parcouru plus de 2000 kilomètres en voiture, les étudiants étaient épuisés mais pas moins enthousiastes. Leur arrivée au Kosovo signe la concrétisation d’un élan solidaire amorcé depuis de nombreux mois.

Le projet philanthropique dont ils sont à l’initiative s’inscrit dans le cadre de leur cursus universitaire. Apprécié comme un « acte pédagogique», il compte parmi les diverses initiatives solidaires internationales développées par leurs camarades de promotion. Dans ce sens, certains étudiants sont partis en Afrique, d’autres en Asie. Ils ont quant à eux décidé de rester en Europe et de se tourner vers l’Est du continent. Leurs recherches les ont menées jusqu’au plaidoyer de Solidarité-Kosovo.  Le récit des évènements qu’ils ont suivi quotidiennement sur le site Internet de l’association et sur les réseaux sociaux a fait naître en eux le désir d’agir. C’est ainsi qu’ils ont croisé leur projet humanitaire avec les enclaves chrétiennes du Kosovo-Métochie.

Tout au long de cette semaine, les étudiants français pourront mettre en œuvre le projet humanitaire qu’ils ont choisi de dédier à l’aide au développement éducatif des écoles serbes de la province. Il s’agira notamment de la distribution de matériel scolaire récolté auprès d’une dizaine d’écoles lyonnaises. De plus, «en complément à ces dons,  la rencontre interculturelle sera appuyée par un montage vidéo dans les écoles serbes du Kosovo. En effet, nous soumettrons aux écoliers serbes les questions posées par les écoliers français que nous avons rencontrés et qui ont été les premiers acteurs de la récolte de fournitures scolaires. A travers leurs questions, les enfants ont fait preuve de préoccupations  quant à la situation au Kosovo où vivent leurs camarades serbes, et plus précisément celles des enclaves », explique Paul, un des jeunes initiateurs du projet.

Sollicitée pour être le trait d’union avec les populations chrétiennes locales, Solidarité Kosovo  accompagnera tout au long de leur séjour les étudiants français dans la réalisation du projet humanitaire.
En ouvrant les portes de son réseau local et en partageant son expertise terrain, l’ONG s’engage dans une nouvelle modalité d’intervention renforçant son action en faveur des Serbes du Kosovo.