Solidarité-Kosovo scelle son partenariat humanitaire avec l’Eglise serbe du Kosovo

Solidarité-Kosovo scelle son partenariat humanitaire avec l’Eglise serbe du Kosovo
Lundi 20/05/2013 :: Communiqué

Pour la troisième année consécutive, Solidarité-Kosovo renouvelle son partenariat humanitaire avec l’Eglise serbe.  La signature de cet accord humanitaire s’est déroulée vendredi dernier au bureau humanitaire de Gračanica en présence de Monseigneur Théodose,  évêque du Kosovo-Métochie.

Pour Arnaud Gouillon, fondateur de l’ONG française « la troisième édition de ce partenariat humanitaire matérialise l’intensification de notre aide en faveur des enclaves du Kosovo-Métochie. Depuis la création de Solidarité-Kosovo en 2004, nos programmes d’actions n’ont cessé de se développer tant en nombre que dans leur portée. Parallèlement aux traditionnels convois en matériel et en nourriture, quatre nouveaux projets ont été élaborés en concertation avec Monseigneur Théodose pour cette année et seront entièrement financés par notre association.»

Parmi ces projets humanitaires, Solidarité-Kosovo organisera cet été une nouvelle classe de mer qui permettra, à l’instar de celle organisée l’été dernier au Monténégro, à quarante enfants des familles serbes les plus démunies de découvrir  la mer.
La rénovation d’une école dans une enclave ainsi que la poursuite du financement du bureau humanitaire permanent de Gračanica font également partie des actions humanitaires arrêtées.

Solidarité Kosovo a été par ailleurs choisi comme partenaire privilégié d’un ambitieux projet de création d’une ferme collective au profit des familles serbes du Kosovo. Ce nouveau chantier humanitaire d’envergure, qui fera l’objet d’un prochain communiqué, s’inscrit dans le cadre du développement économique des enclaves, seul garant de l’autonomie et de la dignité des chrétiens du Kosovo.

A l’issue de la signature officielle du partenariat avec Solidarité-Kosovo, Monseigneur Théodose a adressé ses remerciements  à l’association française pour les efforts engagés en faveur des Serbes du Kosovo et de la Métochie. « La valeur des projets humanitaires arrêtés a augmenté de 60% par rapport à l’année précédente. Nos efforts conjugués au profit des plus déshérités en sera encore plus efficace. Les enfants continueront à occuper une place centrale dans notre démarche pour que la joie qui anime leurs semblables, se ressente aussi dans leurs foyers. »