Le premier fromage de la laiterie construite par Solidarité Kosovo

Le premier fromage de la laiterie construite par Solidarité Kosovo
Mardi 04/11/2014 :: Communiqué

C’est le premier né de la toute récente fromagerie diocésaine. Crémeux à souhait, ce fromage de chèvre a de quoi affoler la meule. Récompensée pour avoir mis la main à la pâte, Solidarité Kosovo a dégusté en primeur ce petit bout de patrimoine fromager serbe et vous livre ses impressions sur un plateau.

Clap de début pour la fromagerie diocésaine du Kosovo

Au mois de juin dernier, Solidarité Kosovo inaugurait la fromagerie diocésaine dans le village au nom prometteur d’ «Izvor», signifiant «source» en serbe.  Fraîchement sortis de terre,  le site laitier est destiné à transformer le fruit de la traite de la ferme alpine. Ces deux exploitations agricoles complémentaires construites à l’initiative de Solidarité Kosovo concrétisent un chantier humanitaire jusqu’à lors inédit en faveur de l’autonomie alimentaire des Serbes du Kosovo par la redynamisation de l’élevage de bétail et la transformation de ses ressources.

Quatre mois après la bénédiction des lieux prononcée par Monseigneur Théodose, évêque du Kosovo-Métochie, le travail acharné des ouvriers agricoles serbes portent ses fruits. Le premier fromage de chèvre a vu le jour sous le regard attentif des bénévoles de Solidarité Kosovo et pour le plus grand plaisir de leurs papilles expertes.

Solidarité Kosovo, ambassadrice du savoir-faire fromager français

Nés au pays des 365 variétés de fromages, les Français ont la réputation d’être plutôt (r)affinés en matière de bonnes pâtes. Sur le terrain au Kosovo-Métochie, les bénévoles de Solidarité Kosovo n’ont pas faillit à cette délicieuse renommée.

Invitée sur place par Svetlana, la directrice de la Soupe Populaire «Majka Devet Jugovica », en charge également des activités de la fromagerie, l’équipe de Solidarité Kosovo a inauguré l’équipement  laitier en confectionnant le tout premier fromage de chèvre. Un défi relevé très sérieusement par les jeunes français qui se sont inspirés du protocole fromager des abbayes de Métochie où les moines de Visoki Decani notamment confectionnent des fromages à pâte pressée non cuite. Un procédé auquel les volontaires français n’ont pas manqué d’ajouter une touche plus « personnelle », celle d’un certain savoir-faire fromager français.

Après une journée de dur labeur à fabriquer le premier formage de chèvre d’Izvor,  une douce odeur flottait dans les locaux de la fromagerie comme une agréable récompense. Quelques jours plus tard, l’appétit aiguisé, les volontaires serbes et français ont dégusté le savoureux fromage fermier autour d’un repas frugal. Un moment convivial au goût authentique qui marque le point de départ d’un nouveau cycle pour la Soupe Populaire, première bénéficiaire de la production de la fromagerie.

Au total, les installations de la fromagerie ont une capacité de traitement de vingt mille litres par an, assez pour produire cinq tonnes de fromage dont un cinquième sera livré à la Soupe Populaire. Le reste sera commercialisé par le réseau des monastères - le seul auquel aient accès les Serbes - afin de financer les emplois générés par la ferme alpine et la fromagerie.

Solidarité Kosovo profite de l'occasion de cette première production fromagère pour réitérer ses remerciements à l'endroit de ses donateurs qui par leur générosité ont permis de concrétiser ce chantier humanitaire ambitieux.