Recrudescence de vols dans les enclaves : le Père Sava Janjic lance un appel au secours

Recrudescence de vols dans les enclaves : le Père Sava Janjic lance un appel au secours
Jeudi 23/11/2017 :: Communiqué

Dans deux messages postés sur Twitter le 22 novembre 2017, le Père Sava Janjic, higoumène (père abbé) du monastère orthodoxe de Visoki Decani, relaie les appels au secours de nombreux habitants serbes des enclaves chrétiennes du Kosovo, qui subissent depuis quelques jours une vague de vols.

À Gorazdevac, deux véhicules agricoles ont disparu dans la même nuit, ainsi qu'une vache qui a été volée alors même qu'elle était à l'abri dans une étable fermée par une chaine.

À Velika Hoca, trois vaches ont elles aussi été volées en une nuit il y a quelques jours.

La semaine dernière également, deux maisons serbes ont été cambriolées à Gracanica et les voleurs ont emporté les rares objets de valeur qu'ils ont trouvés, dont des bijoux de famille et deux télévisions.

Au début du mois de novembre, à Novo Brdo, deux vaches ont été volées au maire alors qu'elles étaient dans leur étable, et quatre batteries ont été arrachées de deux camions dans une carrière proche du village.

Si la fréquence semble augmenter ces dernières semaines, ces vols sont le quotidiens des Serbes du Kosovo. Dans la plupart des enclaves, il ne passe pas un mois sans qu'un véhicule ou du bétail soit volé. L'hiver dernier, quand nous avons visité l'enclave de Banja lors de notre convoi de Noël, plusieurs hommes du village dormaient depuis un mois dans leur étable avec leurs bêtes suite à une série de vols.

Si les victimes portent plainte à chacun de ces vols, les coupables ne sont jamais retrouvés par la police du Kosovo, qu'on peut soupçonner de ne pas mettre beaucoup d'énergie dans ses enquêtes.

Les Serbes des enclaves n'ont donc aucune confiance dans la police du Kosovo, comme le rappelle le Père Sava qui en appelle même à la KFor pour assurer la protection de ces chrétiens qui "vivent dans la peur".