C’était il y a 21 ans : le massacre de Staro Gracko

Il y a 21 ans, le 23 juillet 1999, à Staro Gracko, près de Lipljan au Kosovo-Métochie, 14 Serbes étaient assassinés alors qu’ils moissonnaient leurs champs. Il s’appelaient Slobodan, Mile, Momir et Novica Janićijević, Andrija Odalović, Jovica et Rade Živić, Stanimir et Boško Dekić, Saša et Ljubiša Cvejić, Nikola Stojanović, Miodrag Tepšić et Milovan Jovanović. Le plus jeune avait 17 ans, le plus vieux 60.

Ces assassinats ont été perpétrés alors que la KFor était déjà installée au Kosovo. Elle n’a rien pu faire pour les empêcher, et les coupables n’ont jamais été arrêtés.

En décembre 2014, nous sommes allés déposer des poêles à bois et des cadeaux de Noël à Staro Gracko. Nous avons visité les quelques familles serbes qui y vivent encore, dans des maisons misérables, alors que leurs voisins albanais ont fait construire des maisons flambant neuves, où ils ne viennent souvent qu’en vacances. Tous nous ont dit qu’il n’attendaient que de pouvoir partir, ou au moins de permettre à leurs enfants de partir. « Je sais qu’ils raseront ma maison et en construiront une nouvelle, mais s’ils me donnaient à peine de quoi acheter un pain, j’accepterais et j’irais vivre n’importe où ailleurs qu’ici », nous a dit, la voix brisée, un de ces Serbes.

Les trois soeurs Nedeljkovic vivent ensemble dans la même maison. Quand nous leur avons offert à poêle à bois neuf en 2014, c’était la première fois qu’elles recevaient de l’aide depuis la fin de la guerre.

Retrouvez des images de cette distribution à Staro Gracko en 2014 dans ce reportage réalisé auprès de nos équipes par la télévision serbe :

Fermer le menu