Au Kosovo, une agression anti-serbe tous les deux jours d'après le Département d'État Américain

Au Kosovo, une agression anti-serbe tous les deux jours d'après le Département d'État Américain
Jeudi 21/03/2019 :: Communiqué

Les chrétiens Serbes du Kosovo sont une minorité persécutée, empêchée de vivre paisiblement, empêchée de subvenir à ses propres besoins, interdite de représentation politique officielle réelle. Nous le disons depuis des années... et il y a quelques jours, nous avons reçu un soutien de poids.

     

En effet, il y a quelques jours, le Département d'État américain (le Ministère des Affaires étrangères US) a publié un long rapport sur les atteintes aux droits de l'Homme constatées partout dans le monde. Et l'un des chapitres de ce rapport est consacré au Kosovo, et aux nombreuses discriminations dont sont victimes les minorités qui y vivent, les Serbes en premier lieu.

Ce rapport, au ton très officiel et mesuré, va jusqu'à affirmer que "Durant les 7 premiers mois de l'année, on a recensé plus de 100 incidents, dont des vols, des cambriolages, des agressions et des dommages causés aux propriétés de Serbes du Kosovo et de l'Église orthodoxe serbe". Le calcul est simple : ça veut dire qu'il y a au Kosovo une agression anti-serbe tous les deux jours !

Extraits :

➡️ "Les hommes politiques représentant les minorités ne sont pas consultés sur de nombreux sujets fondamentaux."

➡️ "Traductions médiocres ou fournies avec des délais avant les procès, absence de juges issus des minorités [...], non-exécution récurrente de décisions de justice, tout cela continue de faire entrave à l'application d'une Justice équitable pour les Serbes du Kosovo."

➡️ "Les minorités ethniques font face à des discriminations institutionnelles concernant l'emploi, l'éducation, les services sociaux, la liberté de mouvement, le droit de vivre chez eux, et d'autres droits."

➡️ "Le gouvernement a refusé de reconnaitre la validité des documents d'identités édités par la Serbie comportant des noms de villes du Kosovo, ce qui a rendu les déplacements à l'intérieur et à l'extérieur du Kosovo particulièrement difficile pour leurs propriétaires."

➡️ "Durant les 7 premiers mois de l'année, on a recensé plus de 100 incidents, dont des vols, des cambriolages, des agressions et des dommages causés aux propriétés de Serbes du Kosovo et de l'Église orthodoxe serbe. Si la motivation ethnique de ces incidents est souvent difficile à démontrer de façon absolue, elle ne fait aucun doute dans la plupart des cas."

Le Département d'État Américain pointe également les difficultés que connaissent les Serbes ayant quitté le Kosovo après la guerre de 1999 ou après les pogroms de mars 2004 :

➡️ "D'après l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, les déplacés sont exclus de la protection des Droits de l'Homme et des plans de développement."

➡️ "Le processus de retour dans certaines zones du pays continuent d'être marqués par des incidents de sécurité et le refus des habitants des zones concernées d'accepter le retour de membres des minorités."

➡️ "À plusieurs reprises, des officiels ont tout mis en œuvre pour empêcher ces retours."

Pour nous, c'est un immense soulagement de lire tout ce que nous disons depuis des années sous la plume d'une des organisations qu'on peut le moins accuser d'être pro-serbe au monde. Et bien entendu, ça nous confirme dans notre conviction que notre combat est juste, et qu'un jour cela sera reconnu largement.