Le convoi de Noël continue sur les cimes

Ces deux journées de distribution auront été placées sous le signe des sentiers escarpés et boueux ! Mais nous avons réussi à atteindre, et surtout à revenir, ces hameaux que peu de personnes vont voir.

En effet, pour atteindre les familles isolées dans les montagnes, nous serons passés par des chemins qui n’ont de route que le nom. Plusieurs fois les conducteurs ont bien failli ne pas repartir à cause de la boue. Mais tant qu’il ne neigeait pas, les routes étaient praticables et nous nous sommes rendus au bout monde pour apporter notre amitiés et notre soutien à ces familles démunies et reculées.

Nous leurs avons remis des poêles à bois, des cartons de nourritures et de produits d’hygiène ainsi que des cadeaux et des fournitures scolaires aux enfants. Nous nous sommes rendus compte à quel point leurs vies sont rudes. Certains élèves doivent marcher trois kilomètres par tous les temps pour rejoindre l’arrêt de bus dans la vallée qui les conduit à l’école. Ailleurs, la seule école accueille quatre fillettes dans un bâtiment délabré, avec des trous dans la porte et les carreaux des fenêtres brisés.

Pour accéder à certaines maisons, il faut parcourir durant plus d’un quart d’heure un sentier de chèvre à flanc de montagne. Parfois, le chemin n’existait tout simplement pas. C’est le cas de Miloš Jevic, un vétéran de la bataille de Košara. C’est l’armée qui a dégagé la route pour que sa famille puisse rejoindre la vallée. Mais comme nous l’a expliqué sa femme, ils ne descendent en ville, que quand la situation l’exige, pour se soigner par exemple.

Miloš Jevic, vétéran de la bataille de Kosare au Kosovo-Métochie, entouré des volontaires.

Nous avons une fois encore constaté que notre soutien est aussi bien moral que matériel. Comme au Kosovo, les familles auxquelles nous avons rendu visite n’ont pas attendu que nous les aidions pour essayer d’améliorer leurs conditions de vie. Quand Milovan s’est excusé en disant à Milinko que même l’aide de Solidarité Kosovo ne peut pas transformer leur vie, le père de famille a répondu très dignement : « C’est à nous de faire le nécessaire pour la changer nous-mêmes ! »

Actualités de la mission

Convoi de Noël 2021 – Offrez un poêle à bois à une famille !

En décembre 2021, nos volontaires se rendront à nouveau aux côtés des habitants des enclaves serbes du Kosovo-Métochie pour leur manifester le soutien du peuple français et leur apporter des…

Malgré les obstacles, le convoi de Noël vient de commencer

Ce n’est pas un convoi tout à fait comme les autres qui a débuté ce 26 décembre. Alors que nous étions en route pour le Kosovo, en provenance de Belgrade, nous…

Après les dernières distributions, les volontaires du convoi de Noël sont rentrés en France

Nous n’avons pas chômé durant les deux derniers jours du convoi ! Nous avons poursuivi les distributions aux familles démunies et dans les écoles et resserré un peu plus les…
Fermer le menu