Nos Actualités

L'équipe de la soupe populaire de Novo Brdo et les volontaires de Solidarité Kosovo devant une arracheuse de maïs offerte par l'association.

L’équipe de la soupe populaire de Novo Brdo au Kosovo-Métochie réceptionne du matériel agricole offert par Solidarité Kosovo

Le métier de paysan est difficile, souvent même éprouvant. C’est vrai pour les paysans français, on le sait, c’est vrai aussi pour les paysans serbes du Kosovo-Métochie. Peut-être même l’est-ce encore plus pour ces derniers : le climat semi-continental, très chaud en été et très froid en hiver, complique encore la tâche, sans même parler des vols

Lire la suite »

Des rires, des chants, des larmes, des danses… Un convoi sous le signe de la rencontre

« Les jours se suivent et ne se ressemblent pas », dit le proverbe. C’est vrai aussi pour les convois de Noël de Solidarité Kosovo ! Chaque année, en partant, nos volontaires, même les plus expérimentés, ne peuvent pas savoir comment se déroulera leur semaine. Cette année encore en a été une belle illustration, avec un convoi particulièrement riche en rencontres.

Lire la suite »

J-14: un Noël solidaire en préparation

Le départ au Kosovo approche pour les huit bénévoles de Solidarité Kosovo qui feront partie de la nouvelle édition du convoi d’hiver. Pour la 15e année consécutive, Solidarité Kosovo distribuera des colis cadeaux aux familles des enclaves du Kosovo-Métochie, du 26 décembre au 2 janvier, pour que la joie de Noël se partage cette année encore.

Lire la suite »

L’aide au retour des réfugiés chrétiens de Novake

Situé à environ 10 km au nord-ouest de Prizren, le village martyr de Novake est tristement connu depuis mars 2004. Théâtre de terribles pogroms antichrétiens, le bourg s’est vidé entièrement des chrétiens qui y vivaient depuis des siècles. Pris en joue par les extrémistes albanais, les 97 ménages chrétiens ont été forcés à l’exil en moins de 48heures. Ils ont laissé derrière eux leurs maisons et l’Eglise du village en proie aux flammes incendiaires.
Quinze après ce terrible drame, l’atmosphère est encore chargée d’une émotion particulière. Maisons éventrées, toits effondrés, façades criblées d’impacts de balles, bâtiments calcinés, … Novake ressemble à un désert où l’on ne voit âme qui vive. Et pourtant, malgré les apparences, le village n’est pas fantôme : neuf familles chrétiennes sont revenues vivre au milieu du chaos et résistent face aux violences qui continuent de sévir.

Lire la suite »
Fermer le menu