En réaction à la destruction de la coopérative agricole diocésaine par des extrémistes, Solidarité Kosovo convoie 8 tonnes de nourriture

En réaction à la destruction de la coopérative agricole diocésaine par des extrémistes, Solidarité Kosovo convoie 8 tonnes de nourriture
Jeudi 24/04/2014 :: Communiqué

Les familles serbes du Kosovo ne sortent pas indemnes de l’hiver. Les fortes pluies qui s’abattent ces dernières semaines sur les Balkans, provoquant de nombreuses inondations dans le sud de la Serbie, succèdent à une période de froid qui s’était installée durant ces cinq derniers mois dans la région.

A une nature parfois cruelle s’ajoutent la violence des actes de vandalisme visant à chasser les derniers chrétiens du Kosovo. Il y a quelques semaines alors que les ouvriers agricoles de la soupe populaire diocésaine venaient de planter les légumes pour la saison à venir, plusieurs délinquants se sont introduits sur le site coopératif afin de voler le matériel agricole, détruisant au passage toutes les cultures. En quelques minutes, les serres ont été brisées, la pépinière saccagée, le système d’irrigation fortement endommagé.

L’objectif de ces extrémistes n’était pas simplement de voler pour ensuite revendre, mais bel et bien de saccager les moyens de production de cette modeste coopérative dont le premier bénéficiaire est la soupe populaire. La conséquence première de cette saison compromise, ce sera la faim dans les ventres des 3000 foyers serbes qui en dépendent. N’était-ce pas là le but finalement recherché par ces vandales ? Quoi qu’il en soit tel en est l’enjeu.

Cet hiver la soupe populaire diocésaine « Majka Devet Jugovica » avait croulé sous les sollicitations dramatiquement en hausse des familles chrétiennes du Kosovo. Tour à tour, c’est dans le stock puis dans les réserves que les cuisiniers bénévoles ont puisé pour confectionner les repas chauds.

Suite à ces destructions, Svetlana, Directrice de la Soupe Populaire, nous a partagé un constat alarmant : les ressources en denrées alimentaires de l’association, déjà fortement atrophiées durant l’hiver, ne seront pas suffisantes pour répondre au besoin quotidien de ces familles.

Face à cette situation d’urgence, le diocèse du Kosovo-Métochie a demandé à Solidarité Kosovo de pallier aux premiers besoins en nourriture.

Pour répondre à leur demande, l’association française a mobilisé tous ses bénévoles. Fédérés autour du même objectif, ils ont réussi en moins d’un mois le tour de force de récolter plus de 8 tonnes de nourritures auprès des contacts fidèles de « Solidarité Kosovo » dans l’industrie agro-alimentaire. Le convoi sitôt complet a sillonné les routes d’Europe jusqu’à Gracanica où il a été réceptionné par les bénévoles de l’association Majka Devet Jugovica, manifestement très émus par ce soutien français.

C’est ainsi que les bénévoles de la Soupe Populaire ont déchargé plus de 8 tonnes de conserves d’haricots verts, de ratatouille, de petits pois, avec l’aide d’Arnaud Gouillon, Directeur de l’association Solidarité Kosovo, qui à l’occasion du convoi exceptionnel avait effectué le déplacement sur place.