Un havre de paix à Lipljan

Un havre de paix à Lipljan
Lundi 26/02/2018 :: Communiqué

L'église du Père Serdjan à Lipljan et les quelques bâtiments qui l'entourent sont le seul endroit où les quelques centaines de Serbes vivant encore dans cette ville de plus de 6000 habitants peuvent se retrouver librement. Solidarité Kosovo y finance des travaux d'aménagement.

L'église de Lipljan est entièrement entourée d'une haute clôture fermée par des barrières. À chaque entrée, un panneau en trois langues, serbe, albanais et anglais, indique : « Ce bâtiment est protégé par la loi, tout acte de vandalisme sera sévèrement puni. Les forces de la Kfor (OTAN) prendront les mesures qui s'imposeront pour arrêter toute attaque ». Le décor est planté...



Pour les moins de 500 Serbes qui vivent encore à Lipljan, l'intérieur de cette clôture est un havre : ils s'y retrouvent dans l'église pour prier et autour d'elle pour célébrer leurs fêtes. Les jeunes y viennent aussi prendre des cours de langues et d'informatique, dans la salle construite près de l’église, où se trouvent les seuls ordinateurs auxquels ils aient accès. Cela leur sert aussi de local où ils peuvent se retrouver en sécurité pour jouer aux cartes, pour discuter, parfois pour faire de la musique ou danser.

Vous le voyez : cette enceinte est fondamentale pour les Serbes de Lipljan, c'est pourquoi nous y finançons des travaux d'aménagement qui permettront aux fidèles du Père Serdjan de s'y sentir encore mieux. Le plus gros de ces travaux consiste en l'installation d'un chauffage central qui dessert l'église, le presbytère et la salle de langue et d'informatique.

Ainsi, nous permettons à ces Serbes isolés, minoritaires chez eux, de continuer à se retrouver ensemble dans des conditions pouvant leur faire oublier les difficultés immenses qu'ils rencontrent au quotidien. Nous permettrons aussi et plus encore à cette centaine de jeunes de continuer à se former dans de bonnes conditions pour devenir des adultes forts et libres, à même de faire face aux défis qui les attendent.