Quatre projets pour avancer sur le chemin de l’autonomie alimentaire

Depuis l’ouverture de la première ferme du complexe de Novo Brdo en 2013, l’autonomie alimentaire des enclaves est un de axes principaux de l’action de Solidarité Kosovo. En huit ans, nous avons financé une dizaine de projets, qui constituent aujourd’hui une chaine solide et fonctionnelle dont l’efficacité n’est plus à démontrer. Cette année, nous avons décidé de frapper en grand coup en finançant non pas un, mais quatre nouveaux projets !

Pour la plupart des pères de famille serbes au Kosovo, nourrir sa famille est un combat quotidien : avec des perspectives professionnelles plus que limitées, la plupart des familles des enclaves doivent avant tout compter sur elles-mêmes et sur le travail de leur lopin de terre pour survivre. Si bien que chaque jour la soupe populaire gérée par l’Église orthodoxe serbe doit nourrir plusieurs milliers de familles, qui survivent grâce à elle.

Dans presque tous les jardins, on retrouve donc un potager qui ressemble beaucoup à ceux que nous Français sommes de plus en plus nombreux à entretenir dans nos jardins. Avec une différence de taille : rares sont les Français qui ont réellement besoin de ce potager pour vivre. Il est fréquent aussi de découvrir dans une arrière-cour ou un garage quelques bêtes dont le lait et la viande viendront améliorer l’ordinaire. Disons-le : certains des habitants des enclaves ont recours à des miracles d’ingéniosité pour parvenir à produire leur propre nourriture, dans des cadres parfois si peu adaptés.

Au fond d’une cour minuscule, un enclos à cochon a été installé…

C’est bien pour ça que notre travail en faveur de l’autonomie des enclaves est si important : cet artisanat individuel n’est pas suffisant pour fournir en toutes circonstances la nourriture nécessaire à ces enclaves, qui sont à la merci des éléments – inondations, sécheresses, etc – ou des attaques et des vols des extrémistes albanais.

En construisant des fermes et des ateliers de transformation (confiture, fromage, fruits séchés, etc.) ainsi qu’en distribuant aux familles serres et bétail, nous avons déjà bien avancé sur la voie de l’autonomie alimentaire ; mais il reste encore énormément à faire.

Cette année, Svetlana, responsable de la soupe populaire et notre partenaire de confiance pour tous ces projets, nous a proposé comme chaque année de nombreuses idées, toutes excellentes. Après avoir étudié ses dossiers avec notre équipe sur place, nous avons décidé de tout faire pour pouvoir en réaliser… quatre !

Les voici :

  • L’achat et l’installation dans plusieurs enclaves de nouvelles serres agricoles. Ces dernières se révèlent si efficaces pour protéger les cultures des éléments et augmenter la production que nous recevons chaque année de nombreuses demandes de familles pour en installer chez elles. Nous en offrirons cette année encore plusieurs dizaines, en fonction de votre générosité !
  • La création à Gračanica d’une unité de fabrication de jus de fruits. De nombreux Serbes de la région produisent des fruits qu’ils ne peuvent pas toujours utiliser en intégralité : cet atelier de transformation recueillera leur surplus. Nous éviterons ainsi tout gaspillage, tout en donnant la possibilité à ceux qui le peuvent de produire plus en étant certains de pouvoir vendre le résultat de leur travail. Enfin, cet atelier donnera du travail à plusieurs habitants de l’enclave.
  • L’achat et l’installation d’une clôture d’élevage à Novo Brdo. Nous finançons cet enclos pour rallonger la durée du pâturage des bêtes des différentes fermes que nous avons financées dans la région pour améliorer la qualité de vie des animaux de ces fermes et augmenter la qualité des produits qu’ils fournissent.
  • La création à Novo Brdo d’un entrepôt agricole destiné à abriter l’outillage et les machines de l’exploitation. Étant donnés les fréquents vols et dégradations de matériel aux abords des enclaves, nous avons à cœur de donner aux Serbes du Kosovo les moyens de protéger leur équipement.

Pour financer l’ensemble de ces quatre projets, nous devons réunir la somme de 133000 €.

N’hésitez pas à nous soutenir à hauteur de vos possibilités. Tous les donateurs recevront comme d’habitude plus d’informations sur ces projets dans nos newsletters mensuelles et notre magazine trimestriel. Nous comptons sur votre générosité !

Aidez-nous à financer quatre projets agricoles pour la fin de l’année 2021 !

Personnalisé

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.

Total du don : 25,00€

Fermer le menu